Detaillierte Beitrags-Information

Zurück zur Liste

Beitragstitel Hamartome nasal séromuqueux du rhinopharynx : présentation d’un cas rare
Beitragscode P26
Autor:innen
  1. Avinash Beharry Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) Präsentierende:r
  2. Maxime Mermod  Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV)
  3. Karma Lambercy Lausanne University Hospital (CHUV)
Präsentationsform Poster
Themengebiete
  • SGORL FV 2019
Abstract-Text Objectif
L’hamartome est une malformation congénitale de cellules dérivées du tissu local, considérée comme une pseudo-tumeur. L’incidence varie selon l’organe atteint et le sous-type histologiques (épithélial, mésenchymateux ou mixtes). Moins de 30 cas sont rapportés pour le type séromuqueux faisant parti des sous-types nasosinusiens. Nous présentons ici un cas d’hamartome séromuqueux du rhinopharynx.

Présentation de cas
Mme X, 39 ans, consultait au CHUV le 21.12.19 pour une obstruction nasale chronique, hyposmie, et rhinorrhée postérieure réfractaire aux corticoïdes topiques et une courte antibiothérapie. La rhinoscopie révélait une masse polypeuse blanche, lisse, insérée sur le septum postérieur gauche et remplissant la choane.

Le CT et l’IRM retrouvaient une excroissance solide hypervasculaire, d'allure peu agressive, remplissant la cavité nasale gauche et s’étendant jusqu’au rhinopharynx (2,4x3,4cm), sans lyse osseuse (images 1 et 2).

Résultats
La patiente bénéficie d’une polypectomie par voie endoscopique le 16.01.19, à visée diagnostic.
L’analyse histologique retrouve une prolifération des glandes de différentes tailles, à structure lobulaire séparées par un stroma fibreux (image 3).

Conclusion
L’hamartome nasal séromuqueux est une pathologie rare et bénigne de la sphère ORL, avec un faible risque de récidive et ne nécessitant pas de suivi à long-terme. La clinique aspécifique et l’endoscopie motivent l’imagerie complémentaire et la biopsie pour le différencier d’un polype bénin, un adénocarcinome de bas grade ou d’un papillome inversé, d’exclure une tumeur maligne, et procéder à son exérèse.