Detaillierte Beitrags-Information

Zurück zur Liste

Beitragstitel Kyste de la ligne médiane de l’enfant : Thyréoglosse ou dermoide ? A propos d’un cas et mise au point.
Beitragscode P20
Autor:innen
  1. Pierre Ekobena HOPITAL CANTONAL DE FRIBOURG Präsentierende:r
Präsentationsform Poster
Themengebiete
  • SGORL FV 2019
Abstract-Text Introduction : Les kystes thyréoglosses se forment des vestiges du reliquat embryonnaire du tractus thyréoglosse et peuvent contenir des éléments provenant de l’endoderme ou de l’ectoderme, tandis que les kystes dermoides résultent d’une encapsulation d’éléments de l’ectoderme. Toutefois, la découverte d’un cas mixte remet en cause ce paradigme et permet de rappeler le concept d’anomalies thyréoglosses.

Description : Une enfant de 3 ans présentait une masse cervicale médiane progressant sur une période d’un mois. Cliniquement, on notait un nodule cervical médian, indolore, mobile à la protrusion de la langue. L’ultrason préopératoire montrait un nodule de 13x9x12mm, bien délimité, anéchogène, avasculaire, situé dans la partie postérieure du plancher buccal, en contact avec l’os hyoïde ; suspect pour un kyste du tractus thyréoglosse. Nous avons procédé à son exérèse selon la procédure de
Sistrunk. L’examen anatomopathologique a révélé un aspect de kyste mixte; dermoïde et thyréoglosse.

Discussion/Conclusion : Notre cas illustre une variante histopathologique d’un kyste thyréoglosse avec une prédominance d’éléments de l’ectoderme, d’où son aspect mixte et dont le pattern ultrasonographique est variable. Un bilan par scanner et imagerie par résonnance magnétique peuvent faciliter son diagnostic préopératoire. La cytoponction n’est pas recommandée en raison d’une sensibilité et spécificité faible. Malgré sa rareté, une exérèse selon la procédure de Sistrunck reste le traitement de choix.

Ekobena Pierre ; Lang Florian ; Colin Victor